Il y a 100 ans l'homme respirait lentement


Une étude réalisée en 1929 a révélé qu'une personne respirait en moyenne à un rythme de 4,9 respirations par minute au repos.


Puis, en 1939, une autre étude a montré que le taux de respiration au repos était passé à 5,3 respirations par minute.


Une autre étude, réalisée en 1980, a montré qu'il était de 7,8 respirations par minute.


Aujourd'hui, le rythme respiratoire au repos d'une personne moyenne est de 12 à 15 respirations par minute.

Année

Respiration par minute

1929

4,9

1939

5,3

1980

7,8

2022

12-15

D'où vient cette augmentation significative ?


Les experts identifient un certain nombre de facteurs possibles, dont le principal est le stress.

Ils estiment que les changements technologiques, la dynamique familiale et relationnelle, ainsi que les difficultés économiques en sont les principales raisons.

En 1929, vous n'auriez pas eu accès 24 heures sur 24 aux e-mails, aux réseaux sociaux, et aux chaînes d'information en continu. Toutes ces choses stimulent la réponse au stress afin de vous maintenir dans un état d'excitation constant.


Et au fil du temps, la pression exercée pour "gagner sa vie" n'a fait que s'intensifier dans un monde qui va de plus en plus vite et ou il y a plus d'incertitude.

Dans les temps anciens, le rythme respiratoire devait être extrêmement lent.

Par conséquent, les méditants avaient plus facile de se plonger dans un état profond de relaxation juste en observant simplement leur respiration.


Cependant, pour les personnes modernes qui respirent vite, il faut beaucoup de temps pour que le rythme respiratoire ralentisse naturellement. Lorsque vous respirez lentement, votre rythme cardiaque ralentit et votre corps se détend.


Pour certaines personnes, observer la respiration n'est pas suffisant. Si vous voulez entrer dans un état de détente profond sans devoir méditer pendant des années, vous devez faire quelque chose de plus.


La façon dont j'enseigne la méditation implique l'utilisation d'un ancien mantra sanskrit et cela semble faire l'affaire.


Mais si vous n'êtes pas encore prêt pour ce niveau d'instruction, commencez par respirer artificiellement avant de commencer à méditer. Le prochain article sera centré sur l'aspect physiologique de la respiration et je partagerai une technique qui permet de se relaxer et même de s'endormir en quelques minutes.

153 vues1 commentaire

Posts récents

Voir tout